Un court-métrage : “Je suis un dessin de princesse”

Bonjour !

Dans le court-métrage “Je suis un dessin de princesse” de Gwenael Mulsant, un homme explique sa passion du dessin.

1. Regardez une première fois la vidéo :

 

 

La vidéo vous a plu ?

2. Regardez une deuxième fois la vidéo pour répondre aux deux questions suivantes :

a) Depuis quand le narrateur dessine-t-il ?

b) Pourquoi aime-t-il dessiner ?

 

3. Vérifiez vos réponses avec la transcription :

Depuis quelques mois quand j’accompagne ma fille à l’école le matin, elle me demande de lui dessiner une princesse pour la colorier ensuite. En ce moment elle est dans une grosse période princesse et elle adore colorier. Alors des fois pour varier, je fais des princesses indiennes, ou des sirènes princesses, et puis je fais des décorations aussi dans la robe, j’ai remarqué que ça marchait pas mal : ça lui donne des petites cases à colorier et en plus c’est joli.

 Donc voilà chaque matin je me retrouve autour d’une table avec des enfants de 4 ans à dessiner des princesses. Et petit à petit les autres enfants ont commencé à m’en demander : une princesse pour la meilleure copine, un chevalier pour le voisin.

Et ça m’a renvoyé à une autre période, quand moi j’avais 8/9 ans, et que je faisais des dessins de Cobra. Cobra, c’était un héros intergalactique qui avait un rayon laser caché dans le bras gauche, un mélange entre Belmondo et James Bond, en permanence entouré de jolies filles, enfin la grosse classe quoi.

Je regardais chaque épisode et j’adorais recopier les dessins de lui, des autres personnages. Du coup, les potes de l’école me passaient des commandes, et le soir je rentrais avec des devoirs supplémentaires, trois Cobras, 2 Armannoides, et je les donnais aux copains, ca me faisait une petite spécialité. Le dessin c’est une arme comme une autre pour plaire quoi.

Et à l’époque un autre gars s’est mis à faire la même chose. Un gars qui dessinait très bien, la vérité c’est qu’il dessinait mieux que moi. Je le vérifierai tout au long de ma scolarité et de ma vie, y’a toujours quelqu’un qui dessine mieux que toi. A la différence que moi je donnais mes dessins, et que lui les vendait. Il les vendait 20 ou 30 centimes de francs, ce qui dénote tout de même une approche philosophique radicalement différente de la mienne.

Et aujourd’hui je me demande ce que ce type est devenu. Est-ce qu’il gagne plus d’argent que moi ? Est-ce qu’il a mieux réussi sa vie ?

 Sachant que l’argent n’est qu’un facteur parmi d’autres pour évaluer la réussite d’une vie et que la vie n’est pas une compétition et qu’il est difficile de connaître la réponse. Vu que je me souviens juste de son prénom et encore je suis pas sûr. Et quand bien même, a-t-il un compte Facebook, une vie numérique suffisante pour être référencé par Google, je préfère en conclure que cette question ne vaut pas la peine. Je dessine des princesses, ma fille les colorie, c’est bien comme ça. 

 

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s